Conseil n°1 : Le « spare »


Alors non il ne s’agit pas du demi-strike comme au bowling mais bien du mot anglais qui signifie « de rechange ».

Car oui qui n’a (encore) jamais tordu ou pire, cassé un levier en tout terrain sur sa moto et s’est retrouvé dans une belle galère faute de pièce de rechange ?

Il peut s’agir de quelque chose de tout bête, une chute à l’arrêt, une grosse racine etc… et vous voilà sans levier d’embrayage, sans sélecteur, au beau milieu de la montagne ou du desert… dur !

C’est pourquoi je vous recommande vivement de toujours emporter avec vous un jeu complet de leviers (frein + embrayage) et au minimum le sélecteur de vitesse.

La solution « à pas cher » pour trouver tout ça c’est de regarder les pièces d’occasion ou en casse que vous trouverez à prix dérisoire.

PS : n’oubliez pas bien sûr le nécessaire en outils pour remplacer tout ça 😉